drapeau "Das Mobile" - Allemagne


Freiburg : un étrange bâtiment en anneau abrite au premier étage 1000 places de stationnement vélo et au deuxième des services liés au vélo. Si le stationnement est loin d’être rentable, les services, eux, le sont. Le café vélo est à l’équilibre, mais ce sont surtout le vendeur de vélos, l’agence de voyages de la DB (opérateur ferroviaire national) et la centrale de mobilité (taxis, voitures de location, autopartage, etc.) qui sont bénéficiaires.

Visionner la vidéo (durée 2 minutes)

Objectifs :
           
L’objectif de la mutualisation des services est de compenser les pertes financières liées au stationnement du vélo. Le point vélo "Das Mobile" est géré par un groupement indépendant de la ville.

Moyens :


Photo
"Das Mobile" vu de l'intérieur.

Description de l’offre :

    Le point Vélo « das Mobile » de Freiburg est bien visible depuis le pont du tramway (plusieurs lignes de tramway y passent) qui franchit toutes les voies de la gare (accès direct à chaque quai). L’accès le plus aisé pour les cyclistes est de l’autre côté, par une entrée directement au premier étage, tandis que la sortie s’effectue au deuxième étage sur le pont. Les services du deuxième étage sont donc très visibles pour le voyageur (passant ou passager du tramway), qui peut facilement y accéder pour en bénéficier.

Les services sont les suivants : Bistro-café vélo, centrale de mobilité - agence de la DB (billets de train, voyages), organisation VCD - Verkehrsclub Deutschland - association pour les circulations propres, taxis, voitures de location, auto-partage, professionnel vélo (vente et réparation), tourisme régional avec l’agence Freiburg Aktiv de randonnées à vélos et l’agence « Futour » (séminaires, visites liées à l’énergie solaire dans la région), bureau de l’ADFC - Allgemeiner Deutscher Fahrrad Club - association cycliste allemande. Le parking compte aussi 80 vélos de location.


Organisation :

Idée/conception

Investissement/mise en place

Gestion/exploitation

Association cycliste ADFC + Verkehrsclub Deutschland VCD Ville de Freiburg + Cabinet d’architectes Rolf + Holtz

Groupement d’associations et entreprises « mobile ggmbh »


        Un groupe de travail formé des branches régionales de l’ADFC et du VCD a été constitué en 1988. En 1993 vint l’idée de construire une centrale de mobilité en plus du stationnement, pour mieux lier tous les moyens de déplacement. Le groupe de travail s’était élargi à une autre association écologiste (BUND), à FAG (Freiburg Auto Gemeinschaft, partenaire pour l’autopartage), et Pro Bahn (partenaire rail). Le cabinet d’architectes Rolf+Holtz a été Maître d'oeuvre et la ville, Maître d'Ouvrage « Das Mobile » a ouvert en 1999 et comptait six exploitants.
    La gestion était initialement assurée par le groupement FaMoz (Fahrradstation und MobilitätsZentrale) constitué de VCD, BUND et FAG. Aujourd’hui, seul FAG demeure dans le groupement de gestion que l’ADFC a quitté en 2007, suivie du VCD et de BUND.

graphique de financement
Financement : 
      La ville a payé l’intégralité du coût du bâtiment (3,8 millions DM en 1999 soit 1,9 millions d’euros) mais demande chaque année un loyer au groupement FaMoZ et ne verse  aucune subvention. La surface appartient à la DB (compagnie ferroviaire), qui n’a pas accepté de supprimer des places de parking auto (100 places). Le coût par place de vélo s’en est trouvé de fait augmenté, puisque le bâtiment est construit sur pilotis. 
      La situation financière dgraphique de financementu stationnement devenant difficile, le prix du stationnement a été augmenté de 0,5 à 1€ par jour début 2008. (autres tarifs : 10€ par mois, 80€ par an. Il y a deux cents abonnés, qui pour moitié laissent leur vélo la nuit.)


Communication :
Le bâtiment est très  visible avec une grande bannière du côté passant. Cependant la ville ne fait aucune publicité. Seuls subsistent sur le site internet de la ville une image et un texte d’accompagnement qui présentent la réalisation architecturale.


Résultats :

- Les + : Les services associés au vélo sont globalement bien bénéficiaires, notamment le professionnel cycliste (réparation, location et vente), l’autopartage et l’agence de voyages de la DB.  Ceux-ci emploient au total une douzaine d’employés.

- Les - : Le coût du bâtiment est relativement élevé (obligation de laisser le rez-de-chaussée pour les voitures) et la ville, qui souhaite limiter ses dépenses pour le vélo (à Freiburg, le vélo représente 1% des dépenses de la ville pour le trafic global, alors que le vélo a une part modale de 25 à 30% dans le centre-ville), demande pour l’utilisation de ce bâtiment un loyer élevé qui met en difficulté le groupement gestionnaire (dettes).
     Le parking vélo affiche un taux de remplissage de seulement 40% cela peut en partie s'expliquer par le relatif éloignement du quai principal (la voie 1 est de l’autre côté du pont). 
   Le groupement d'exploitation FaMoz, appelé aujourd’hui « mobile ggmbh », ne compte en 2008 plus qu’un seul membre (FAG = Car-Sharing Südbaden - Freiburg e. V.), ce qui rend le fonctionnement plus difficile.


Telechargez cette fiche au format pdf
Allemagne_das_Mobile



Contacts : Klaus Burger, Directeur régional de l’ADFC, freiburg@adfc-bw.de - Matthias Martin Lübke, Directeur de la SARL mobile ggmbh. - Le site de « das Mobile » : http://www.mobile-freiburg.de. (indique les contacts des exploitants)



Mutualisation de services