drapeauStationnement vélo dans un ferry - Hollande


Amsterdam, capitale de Hollande, comptait en 2006 750 000 habitants et une part modale du vélo dans le centre-ville supérieure à 50% ! La gare est cernée par les vélos et la ville tente de régler les problèmes de saturation en installant de nouveaux parkings gratuits. L’utilisation d’un ferry comme parking pour 250 vélos en est un exemple saisissant.



Objectifs :
           
L’objectif de la ville d’Amsterdam est de contenir le « chaos » cycliste existant aux abords de la gare. Elle ne dispose pas pour cela de beaucoup de place, puisqu’entourée d’eau. D’où l’idée de gagner du terrain sur l’eau. 

Moyens :

photo du ferry
Le ferry, très proche de l'entrée de la gare, est plein.


Description de l’offre :

    Le ferry parking n’est rien d’autre qu’un ferry aménagé pour recevoir  400 vélos. Le parking est gratuit et situé à environ 50 m des premiers quais de la gare.
    De l’autre côté de la gare, sur un canal, la ville a construit une plateforme de trois étages munie d’une piste cyclable centrale pour stationner 2500 vélos.

photo
Cette plateforme de 2500 places a été construite en même temps que le ferry.

Organisation :

Idée/conception

Investissement/mise en place

Gestion/exploitation

Ville + Studio Bas Kohler

Ville +  Studio Bas Kohler

Ville


La ville a eu l’idée du parking et le Studio Bas Kohler (architectes) a conçu l’aménagement.

graphique de financement
Financement : 

En règle générale en Hollande, la ville, l’Etat et les provinces participent chacune à hauteur d’un tiers du coût total de l’investissement. Dans le cas du ferry parking, la ville d’Amsterdam a entièrement pris en charge la construction et la maintenance. Cette offre de stationnement est gratuite. 


Communication :

Quelques articles internet ont été publiés à l’occasion de l’ouverture du ferry. Aucune autre action de communication n’a été engagée. Dès lors que la part modale du cyclisme dépasse une masse critique, un parking vélo bien situé fonctionne comme un « aspirateur » à vélo, de la même manière que pour un parking pour voitures.


Résultats :
- Les + : Gratuité pour l’usager, proximité de la gare, libération d’espace sur la voirie, côté esthétique et innovant. Tout ceci explique un remplissage de près de 100%.

- Les - : Il y a un certain nombre de vélos ventouses (c’est un problème national : on dénombre 23% de vélos abandonnés parmi les vélos garés).

photo
Un "vélo ventouse" se reconnaît en général à sa couleur...




Telechargez cette fiche au format pdf
Hollande_Stationnement_dans_un_ferry



Contacts : Caroline Vonk, c.vonk@ivv.amsterdam.nl - le studio Bas Kohler: http://www.studiobaskohler.nl






Stationnement
Retour haut de page